Qui sommes-nous ?













Collectif des professionnels
de la construction en terre
crue de Midi-Pyrénées


collectif@atouterre.pro
www.atouterre.pro

4 impasse du clos du loup
31180 ROUFFIAC TOLOSAN

Les professionnels de la construction en terre crue de la région Midi-Pyrénées :

Le Collectif des professionnels de la construction en terre crue de Midi-Pyrénées est né en 2013 de la volonté de plusieurs professionnels de promouvoir les métiers de la terre crue, tant dans la construction neuve que dans la restauration respectueuse du patrimoine. La pertinence du matériau terre crue est replacée dans une vision globale de l'architecture et de l'habitat écologique, indissociable des autres matériaux premiers bio et géo-sourcés (bois, fibres végétales, pierre, sable, etc.). Les professionnels représentent tous les corps de métiers : maîtres d'ouvrages, concepteurs, bâtisseurs, enduiseurs, décorateurs, fabricants et fournisseurs de matériaux et d'outillages, formateurs, enseignants, ingénieurs, techniciens, chercheurs, etc.
(Annuaire des professionnels).

Histoire et actualité de la construction en terre crue en Midi-Pyrénées :

En Midi-Pyrénées, on compte plusieurs dizaines de milliers d'édifices bâtis en terre crue. Ce patrimoine, daté du XV au XXe siècle, concerne essentiellement des fermes et leurs annexes (pigeonniers, etc.) et des maisons villageoises ou urbaines, mais aussi quelques édifices monumentaux tels que remparts et églises. Selon les époques et les " pays ", plusieurs techniques ont été utilisées : pisé coffré, bauge empilée, torchis en garnissage de pan de bois, brique moulée (adobe) ou compressée, mortier d'hourdage et d'enduisage, etc. .
Depuis une trentaine d'années, grâce à ses qualités écologiques et hygrothermiques, la terre crue a fait l'objet d'un regain d'intérêt et d'une réactualisation de la part de plusieurs praticiens, en réponse aux nouveaux défis liés à la construction durable. Les techniques anciennes ont été modernisées (mécanisation, optimisation de l'organisation de chantier, etc.), tandis que de nouveaux procédés se sont développées (terre-paille, terre coulée, terre stabilisée, etc.).

Objectifs d'ATOUTERRE :

Il s'agit d'une démarche collective, initiée et portée par les " praticiens de base " eux-mêmes, qui s'appuie sur l'affirmation de plusieurs désirs et motivations :
  • nécessité de transparence, de respect mutuel et de bonne gouvernance
  • envie de se connaître, de se rassembler et de travailler ensemble
  • reconnaissance professionnelle et valorisation économique des métiers liés à la terre crue
  • développement des opportunités de chantiers, notamment de chantiers publics
  • désir légitime d'être partie prenante dans les décisions vitales touchant à nos métiers (règlementation, textes référentiels, formation, assurabilité, etc.)
  • solidarité avec les jeunes professionnels
  • organisation de journées d'échanges de savoir-faire et de compétences
  • défense de la diversité des cultures constructives locales, etc.


Ces professionnels partagent la même préoccupation de promouvoir les principes symbolisés par les " quatre piliers de la
construction écologique " :
  1. préservation de l'environnement et de la santé
  2. recentrage de l'économie au service de l'homme
  3. renforcement du tissu social
  4. promotion de la valeur culturelle de l'architecture

Les professionnels se réunissent une demi-journée ou une journée, environ tous les deux mois, pour échanger sur des thèmes de fond ou d'actualité, à l'invitation de " membres locaux.
(Évènements).